Voyage à Zanzibar à petit prix

Budget, organisation, logement, wifi : mes conseils après avoir passé 1 mois sur cette île paradisiaque

J’ai passé un mois à Zanzibar pour y télétravailler en février dernier ! Je n’étais pas dans l’optique de tout voir, tout visiter, je le suis d’ailleurs beaucoup moins depuis que je suis nomade, recherchant plutôt un cadre de vie plutôt que de multiplier les visites. Voici un résumé des avantages à travailler depuis cette île :

– 1 heure de décalage horaire uniquement avec la France en été et 2h en hiver 

– Le réseau Internet est beaucoup moins stable qu’en Asie mais j’ai trouvé énormément d’endroits avec une wi-fi rapide, parfaite pour faire des calls vidéo

– Beaucoup de nomades sur place et donc la possibilité de faire des rencontres très facilement

– Le climat incroyable : il faisait environ 30°C, rien de mieux pour être motivé à bloc pour commencer sa journée de boulot dans ce cadre paradisiaque

Dans cet article, je vous donne tous mes conseils pour organiser votre voyage à Zanzibar, notamment si vous prévoyez de venir y télétravailler : comment trouver une bonne wifi, où loger à moindre coût, quel budget pour un mois sur place. Pour retrouver tous les plus beaux endroits à voir sur la côte est de Zanzibar (Jambiani, Paje, Pingwe, Dongwe…), j’ai fait un second article où vous pourrez retrouver tous mes conseils juste ici : Voyage à Zanzibar : les plus beaux endroits de la côte Est. 

Quand partir à Zanzibar ?

La meilleure période pour partir à Zanzibar est entre juin et octobre. En effet c’est la saison sèche mais les températures restent plus faibles que le reste de l’année et donc plus agréables. Je suis cependant partie en février et le temps était incroyable ! À vrai dire Zanzibar semble une destination parfaite la plupart de l’année, sauf à la saison des pluies qui se déroule de fin mars à mai. Certains locaux m’ont dit qu’il pleuvait alors parfois non stop, attention donc si vous partez à cette période.

On m’a cependant dit qu’il y avait moins d’algues sur la plage en fin d’année (novembre/décembre) qu’en février, car à l’approche de la saison des pluies, les algues arrivent en masse, étant portées par le vent jusqu’au rivage.

Quelles conditions pour aller à Zanzibar ?

En Février 2022, seul un test PCR de moins de 96h était demandé pour voyager à Zanzibar. Attention les conditions ont bien sûr du évoluer, je vous invite à regarder sur ce site toutes les mises à jour quotidiennes des conditions d’entrée dans les différents pays du monde : Où voyager ?

Je n’ai pour ma part pas eu de test antigénique à l’arrivée comme prévu mais il semble que pour les voyages en Tanzanie à destination du continent, des tests sont effectués.

Concernant les vaccins, je n’ai rien fait en plus de ceux que j’avais déjà. Vérifiez bien sur le site de l’ambassade si cela évolue mais lors de mon voyage rien n’était obligatoire. Plusieurs vaccins étaient cependant recommandés, cela dépend bien sur également d’où vous venez : par exemple le vaccin contre la fièvre jaune sera obligatoire si vous venez d’un pays à risque.

Je ne prenais personnellement pas le traitement contre le paludisme, on m’avait dit que ce n’était pas nécessaire à Zanzibar, par contre c’est le cas dans d’autres endroits en Tanzanie.

Le visa

Pour aller à Zanzibar il vous faudra prendre un visa, soit en ligne soit directement sur place. Je l’ai pour ma part pris directement sur place. Il vous coûtera 50 dollars, bien sûr payables en CB si besoin. Le visa vous permet de rester 90 jours sur l’île.

Comment se rendre à Zanzibar ?

Vous pouvez vous rendre à Zanzibar directement en avion. J’ai pour ma part pris un vol avec KLM depuis Genève avec une escale à Nairobi. Le vol arrive directement à l’aéroport de Zanzibar qui se trouve à côté de Stone Town. Vous pourrez ensuite rejoindre votre logement soit en taxi soit en bus local. J’ai payé mon vol 450€ aller retour en le prenant comme toujours sur Skyscanner. Je compare toujours avec d’autres plateformes de vols comme Google Flights ou Kiwi mais j’ai toujours trouvé les vols les moins chers sur Skyscanner, même si souvent je me rends ensuite sur le site de la compagnie aérienne pour réserver afin d’être sûre de ne pas avoir de souci en cas d’annulation.

L’autre option pour venir à Zanzibar depuis le continent est de prendre un bateau à Dar Es Salam. C’est d’ailleurs ce que vous ferez si vous partez en safari. En effet beaucoup de guides à Zanzibar vous proposeront ce genre d’activités sur quelques jours en dehors de Zanzibar, et s’occupent d’organiser pour vous le transfert en bateau.

Les transports à Zanzibar

Vous avez plusieurs manières de vous déplacer sur l’île. Pour me déplacer j’utilisais personnellement la plupart du temps le Dala Dala : c’est le bus local.

Il vous suffit d’attendre sur le long de la route et de l’arrêter d’un signe de la main dès qu’il passera 👋🏼

Alors bien sûr on ne sait pas du tout à quel horaire il va arriver c’est un peu aléatoire, mais en général je n’attendais jamais plus de 10 minutes. Surtout, j’adorais l’expérience locale et même si le taxi avait été au même prix je crois que j’aurais préféré cette première option. J’ai pu rencontrer plein de locaux et discuter avec eux pendant le trajet, le genre d’échanges que je recherche lorsque je voyage, donc j’adorais d’autant plus ce transport !

Le taxi coûte relativement cher en comparaison. Il faut compter environ 10 000 shillings (4€) pour aller par exemple de Jambiani à Paje (10kms) mais en Dala dala cela vous coûtera seulement 0,20 € pour le même trajet. Vous pouvez bien sûr également louer une voiture, le prix varie beaucoup selon la période de l’année donc je vous invite à regarder directement sur place mais bien sûr le coût sera largement plus cher (j’avais vu notamment 30€/jour pour une voiture moyenne, mais cela dépendra également de la durée de location).

Où dormir à Jambiani ?

💸 J’ai d’abord trouvé une chambre en dortoir à 20 $ la nuit au New Teddy’s on the Beach avec petit déjeuner inclus, les lits étaient très spécieux, le ménage et les lits étaient refaits tous les jours et surtout il y avait une sorte de coworking, un restaurant et une superbe piscine. Je cherchais au début de mon séjour à rencontrer du monde. L’auberge est selon moi le meilleur moyen de faire des rencontres et j’ai en effet dès la première journée rencontré plein de personnes super sympas avec qui j’ai passé une partie de mon séjour ! Si vous souhaitez d’ailleurs savoir comment rencontrer du monde en tant que nomade, on a fait une vidéo sur le sujet ici : Comment rencontrer d’autres nomades ?

New Teddy's on the beach

J’ai ensuite trouvé plusieurs chambres avec petit déjeuner inclus sans piscine mais pour certaines totalement refaites et très spacieuses pour également 20$ la nuit avec souvent des discounts pour une réservation au mois, ce qui revenait environ à 450 euros par mois petit déjeuner inclus soit un budget tout à fait raisonnable pour une île paradisiaque. Il suffit de regarder sur Booking ou Airbnb en cherchant bien des prix sur 30 jours pour que la réduction s’affiche.

Je vous conseille autrement de demander s’il y a des tarifs réduits en contactant directement les hôtes car ils font souvent des réductions. Vous pouvez les contacter sur WhatsApp avant d’arriver comme je l’avais fait ou une fois sur place comme j’adore le faire en me baladant et en frappant à la porte des hôtels pour demander également à visiter les chambres. Souvent, le prix est divisé par deux pour un séjour au mois par rapport aux prix à la nuitée, ou même simplement par le fait de payer directement sur place en liquide.

J’ai donc passé plus de 3 semaines au Shaha hotel. L’établissement vient d’être construit donc ils ne sont pas encore sur Booking mais voici le whatsapp d’Abdul, un des managers pour réserver : +255 628 513 070. Il se trouve près du Zanzistar Lodge à Jambiani.

Le prix en février était petit déjeuner inclus de :

  • 30$ par nuit
  • 150$ pour une semaine
  • 500$ pour un mois soit 460€

La chambre était équipée d’un mini frigo, de prises classiques et USB. Ils proposent même de faire des lessives gratuitement. L’hôtel était de plus équipé d’une cuisine commune, super pratique si vous restez longtemps sur l’île et que vous souhaitez cuisiner de temps en temps.

Shaha guesthouse

Si vous êtes plus larges niveau budget, voici des hôtels dans lesquels j’ai pu travailler ou manger et qui avaient l’air magnifiques, proche de la plage de Jambiani. Je vous ai mis des photos pour chacun ci-dessous :

– Au bout de la plage de Jambiani en allant vers le sud, vous trouverez le célèbre Coral Rocks qui vaut la peine d’être découvert. Vous pourrez y loger ou seulement manger au restaurant et découvrir la magnifique piscine qui donne sur la mer. Le décor est magique.
– Le Kupaga Villas qui a une magnifique piscine, des logements très qualitatifs et qui fait de super cocktails et happy hours
– Le Zanzistar Lodge : J’y suis allée pour travailler seulement et j’ai pu tester leur carte mais ils proposent également des logements. Les espaces communs étaient superbes
– Le Sharazad Boutique Hotel, le cadre est magnifique. La wifi est top et j’y ai passé 2 après-midi. Ils ont plusieurs piscines, un espace de yoga, de fitness et plusieurs endroits pour travailler avec des prises et leurs chambres sont également très bien notées.

Sharazad Boutique Hotel

Zanzistar Lodge & Restaurant

Coral Rocks

Où manger à petits prix à Jambiani et Paje ?

Voici quelques adresses avec des plats délicieux et pour les petits budgets à Jambiani et Paje :

– Le Yellow Card : situé dans le coeur du village de Jambiani, l’ambiance y est super chaleureuse et la terrasse est très joliment décorée. J’ai discuté pendant tout le repas avec un des serveurs qui était adorable et qui m’a partagé plein de choses sur la culture tanzanienne. Les plats sont très abordables, avec des plats locaux ou pizzas à partir de 10 000 schillings (4€).

– Chez Hassan : un restaurant 100% typique à Jambiani, j’ai vu pas mal de français expatriés en faire leur cantine. Les plats sont très bons et surtout avec de bonnes portions, il se situe à quelques mètres de la plage près du Zanzistar Restaurant. 

– Le Mwisha Cafe : situé en plein dans le village de Jambiani, j’ai adoré l’ambiance locale et animée du restaurant. Il est très joliment décoré et tous les soirs la musique était différente, de plus le personnel est comme souvent adorable. Les curry et autres plats typiques sont délicieux.

– Africana’s Barbecue : ce restaurant traditionnel propose des prix encore moins élevés et des plats vraiment délicieux. Il est situé en plein dans le village market donc l’ambiance y est super animée ! Vous trouverez des plats à partir de 8000 schillings comme des currys, du chicken masala (10 000 schillings) ou des fruits de mer.

– Sativa Café : situé à Paje, il s’agit d’un restaurant végétarien. Ils proposent des bowls très complets et toutes sortes de plats délicieux. Je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de manger à Paje car je logeais à Jambiani mais vous avez encore plus de choix de restaurants et donc d’options bon marché

Si vous souhaitez dépenser moins durant votre voyage, ou surtout si comme moi vous voyagez sur du long terme et avez parfois envie de cuisiner, vous pourrez économiser encore plus en cuisinant depuis votre logement ! Ma guesthouse avait en effet une cuisine et j’ai parfois fait des courses au marché local pour y cuisiner. Trouver un logement avec cuisine peut être une manière d’économiser encore plus, c’est un de nos critères principaux de logement surtout lorsque l’on voyage en Europe. On a d’ailleurs fait un podcast dans lequel on vous explique tous nos critères pour choisir notre logement ici : Podcast.

Les petits commerces locaux à Jambiani proposent des produits vraiment peu chers, ainsi j’en avais pour environ 5000 schillings par repas lorsque je cuisinais (par exemple pour des pâtes, oeufs, légumes, pain et snacks pour le dessert). D’ailleurs pour estimer le coût de la vie sur place, je vous conseille de consulter le site Numbeo. Il y est indiqué le coût de la vie par destination, du prix du kilo de tomates par exemple, au prix d’un abonnement à la salle de sport.

D’ailleurs, un des désavantages de Zanzibar selon moi c’est le temps d’attente au restaurant. Je pense que tous les occidentaux que j’ai rencontrés étaient d’accord : le temps pour être servi peut être très, très long. J’ai souvent attendu plus d’une heure, le record étant 1h30, parfois le serveur avait oublié ma commande.

Du coup lorsque je rentrais tard et que je n’avais pas la motivation pour cuisiner, je finissais par aller m’acheter des chips et biscuits au petit supermarché d’en bas. Malgré les saveurs locales, je n’ai malheureusement pas eu de coup de cœur pour la cuisine locale et pour l’expérience culinaire, notamment à cause de cet inconvénient qui me démotivait souvent à commander des plats locaux plus longs à préparer (fruits de mer, ect…). En effet souvent le serveur me prévenait que ce type de plat était encore plus long à préparer que les autres donc je choisissais l’option la plus rapide…

Les paiements à Zanzibar

Si comme moi vous logez à Jambiani, attention il n’y a pas d’ATM sur place. Il faudra aller à Paje au plus près pour retirer de l’argent, le maximum que j’ai pu retirer en une fois est 400 000 shillings soit environ 155€. Je vous conseille donc de retirer pas mal d’argent à Stone Town à votre arrivée si vous ne logez pas près d’une ville avec un ATM, ou d’amener du cash car ici lorsque vous payez en carte bleue, une taxe de 5% à 10% en plus est appliquée. Il faut d’ailleurs laisser un pourboire dans les restaurants, en moyenne de 10% du montant de ce que l’on m’a dit donc c’est toujours mieux d’avoir du cash d’avance.

En plus de ça, beaucoup d’ATM n’avaient plus d’argent à Paje pendant plusieurs jours donc anticipez bien.

Vous pouvez payer en dollars ou en shillings tanzaniens sur l’île, voire parfois en euros, mais c’est plus intéressant en schillings car les prix sont souvent arrondis autrement 😊 Attention les frais de retrait étaient particulièrement élevés : entre 4 et 8 euros à Paje pour un retrait. 

Le budget

Bien qu’il s’agisse d’une destination très touristique, j’ai trouvé que les prix étaient relativement abordables à Zanzibar surtout si vous restez comme moi un mois, il y a plein d’options de logements longue durée à prix réduits. Vous trouverez bien sûr des logements très chers si vous vous concentrez sur ceux en bord de plage mais en tant que voyageuse solo je trouve que je m’en suis sortie pour un budget vraiment très correct, puisque je ne divisais cette fois-ci pas le prix de la chambre par deux (je voyage généralement avec mon copain mais cette fois-ci il n’a pas pu partir). 

Pour résumer, voici mon budget pour 1 mois tout inclus. Quand je dis tout inclus je compte vraiment la moindre dépense, en effet j’ai tout payé en cash durant mon voyage et j’ai donc simplement fait la somme de mes retraits :

  • Vol : 450€ aller retour au départ de Genève avec KLM
  • Visa : 50$
  • Logement : 504€ (31 nuits)
  • Carte SIM : 40$ pour 37 go 
  • Nourriture : Si vous souhaitez dépenser peu à Zanzibar, il y en a pour tous les budgets ! Comptez environ 12 000 schilings pour un plat local dans un restaurant traditionnel, parfois moins dans les kiosques de rue, j’en avais pour environ 22 000 schillings / jour comme le petit déjeuner était inclus et que je mangeais parfois dans des street food. Quelques fois, comme indiqué plus haut, je cuisinais comme il y avait une grande cuisine commune dans mon logement. J’ai donc dépensé environ 260€ en nourriture pour un mois. Bien sûr si vous allez dans les restaurants en bord de plage et prenez plat + cocktail vous paierez le double voire le triple. Personnellement je préfère largement manger dans des adresses hyper locales, les prix y sont moins chers et les portions souvent plus grandes.
  • Transport : je n’ai pris qu’une seule fois le taxi car je l’ai partagé avec 5 autres personnes de l’hôtel donc c’était plus avantageux. Autrement, j’ai toujours pris le Dala Dala, au-delà du prix j’adorais prendre ce bus local comme mentionné plus haut ! Je dépensais entre 0,2 et 0,4€ par trajet donc j’ai du en avoir pour 15€ de transport maximum
  • Souvenirs : j’ai acheté plusieurs tableaux avec des peintures traditionnelles, comptez environ 15 000 schillings par tableau (pensez bien à négocier car le prix annoncé était bien plus haut)
  • Autres : eau, snacks, courses diverses, ect… : 80€
  • Excursions : 20€ – 60€ (cela dépendra bien sûr de vos envies, voir les excursions que j’ai faites dans cet article)

Soit au total exactement 1380€ dépensés pour un mois, sachant que j’étais seule dans une chambre double donc j’aurais pu diviser le logement en voyageant avec mon copain qui n’avait pas pu venir cette fois-ci, vous payerez donc surement moins si vous voyagez avec le même budget et en couple. Attention comme expliqué, si vous cherchez à obtenir le même prix pour une semaine en plein mois d’août en ne cherchant que des logements avec piscine ce sera plus compliqué ! Je vous partage ici mon budget pour vous montrer que c’est largement possible de passer un mois sans se ruiner tout en ayant un super confort, mais bien sûr il faut aussi être prêt à partir en basse saison et rester un minimum sur place pour bénéficier de réductions longue durée. 

De plus, je parle bien d’un budget de « digital nomad », c’est à dire que je travaillais en voyageant donc je n’ai pas cherché à faire des excursions tous les deux jours mais plus un cadre de vie et de travail. Dans tous les cas, un de mes critères de destinations c’est justement d’aller dans des endroits où l’on peut profiter gratuitement, sans avoir besoin de réserver ou dépendre d’excursions pour voir de belles choses. Ainsi, je me baladais tous les jours le long de la plage ou à la découverte de nouveaux bancs de sable et honnêtement c’est la plus belle chose que j’ai vu du voyage ! Même si je vous conseille de faire au moins une ou deux excursions, vous en prendrez plein les yeux même en sortant tout simplement sur la plage et en observant simplement le paysage à perte de vue.

Quelle carte SIM choisir ?

Je m’étais renseignée en amont sur les différents types de cartes SIM et opérateurs car la 4G est très importante pour moi qui travaille à distance, ayant toujours besoin d’un plan B au cas où la wi-fi ne fonctionnerait pas. Après avoir vu sur ce site que la tour 4G la plus proche d’où je me trouvais était une tour Vodacom, j’ai décidé d’acheter cette carte Sim.

Pour la petite histoire, le manager de l’hôtel où je prévoyais de rester m’avait déconseillé de prendre la carte Sim Zantel qui ne fonctionnait pas très bien à Jambiani. Quand je suis arrivée à l’aéroport, je suis tombée sur un kiosque qui semblait vendre tous types de carte Sim puisque les logos de tous les opérateurs étaient affichés sur le kiosque. Au moment de payer, la fille au guichet m’annonce qu’ils ont uniquement Zantel et que cela fonctionne super bien à Jambiani et que je n’ai aucun souci à me faire. J’ai donc préféré passer mon chemin et aller dans un autre kiosque. J’ai ainsi acheté une carte Sim Vodacom pour 40$ de 37GB qui m’a largement suffit pour le mois. En toute transparence je pense que ni Zantel ni Vodacom ne fonctionnent réellement bien. Pour avoir échangé avec plusieurs personnes ayant pris Zantel ou un autre opérateur, nous nous retrouvions tous plus ou moins en 3G la plupart du temps. En revanche j’étais agréablement surprise par la wi-fi qui fonctionne très bien dans plusieurs hôtels, je vous en dis plus ci-dessous.

La wifi à Zanzibar

J’avais un peu peur de la connexion Internet car j’avais lu sur plusieurs blogs qu’elle n’était pas au top en Tanzanie. C’est sûr que j’ai connu mieux mais une fois que j’ai pris mes repères et identifié les bons spots wifi je n’ai eu aucun souci ! On se retrouve souvent en 3G donc il ne faut pas compter sur le partage de connexion je pense, mais il y a plein de restaurants ou d’hôtels où la wi-fi fonctionne super bien. Voici une liste d’hôtels où je n’ai jamais eu de soucis avec la wi-fi : 

  • Shaha Hotel
  • Kupaga Villas
  • Coral Rocks
  • Sharazad Hotel
  • New Teddy’s on the Beach
  • Casa Del mar

Le plus grand problème je dirais ce sont les coupures d’électricité qui surviennent d’un coup et durent parfois 2/3h. Plus d’électricité et plus d’eau quand ça arrive donc c’est vraiment contraignant. Cela m’est arrivé environ 3 fois durant mon séjour dont une fois pendant un call. Si vous avez des obligations type call à heure précise ça peut vite devenir stressant, surtout que la panne intervient en général au niveau de tout le village, impossible donc de changer de spot pour récupérer la wifi dans un hôtel proche à moins de changer de village.

En conclusion, Zanzibar a été une magnifique découverte et j’ai surtout été agréablement surprise de voir que les prix étaient largement abordables et donc l’île parfaitement adaptée pour les digital nomads.

Je n’ai pas découvert toute l’île mais Jambiani ou Paje sont en tout cas 2 endroits super en termes de plages, activités et connexion wifi si vous souhaitez venir y télétravailler. Je vous ai d’ailleurs rédigé un second article avec tous les plus beaux endroits de la côte est juste ici : Voyage à Zanzibar : les plus beaux endroits de la côte Est

Cet article a 4 commentaires

  1. The Centre for Cold-Formed Metallic Set ups (CCFSS) was established at the
    University of Missouri-Rolla (now Missouri College of Science
    and Engineering) in May 1990 under an initial grant received from
    the Usa Flat iron and Material Initiate. More than the
    years, the Center’s sponsorship offers harvested to contain: Cold-Formed Steel Engineers Institute, Material Engineering Affiliation, Stand Manufacturers Company, Simpson Strong-Tie, Material Floor Company
    and Steel Framing Sector Relationship. In 2000, the
    Middle was renamed for its Founding Director, Dr.
    Wei-Wen Yu.

    The Centre is dedicated to furthering the field of cold-formed steel and hosts continuing education events such as the Wei-Wen Yu Essential Specialty Seminar on Cold-Formed Metallic Buildings, which has taken place every other
    year since 1971. Leading research workers, fitters, producers and educators who possess operating in exploration, design and style,
    manufacture and the employ of cold-formed metallic users get at this
    discussion to present shown conversations of their recent findings.

  2. Asmaa

    Merci pour toutes ces infos.
    Hâte de découvrir Zanzibar
    Y a t il des retraites de yoga ?
    Merci

    1. clairelbrt

      Hello Asmaa, merci beaucoup pour ton message !☺️ J’ai vu plusieurs retreats oui après désolée je ne connais pas de nom en particulier. En tout cas il y a pas mal d’hôtels qui avaient un espace yoga dédié 😊 Bon voyage !

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI