Voyage à Santorin :
Conseils, incontournables et budget

Nous avons passé 10 jours sur la magnifique île de Santorin en septembre. Si ce voyage a bien été aussi incroyable et magique que nous l’imaginions, nous avons découvert encore plus de lieux magnifiques sur place que ceux que nous avions repérés sur Internet. Je vous partage ici tous mes conseils pour bien préparer votre séjour à Santorin et anticiper au mieux votre budget ainsi que les bons plans découverts sur place.

Comment se déplacer sur l’île de Santorin ?

Vous avez plusieurs options pour vous déplacer sur l’île : en voiture, en quad, en scooter ou à pied bien sûr. Un véhicule est cependant nécessaire si vous souhaitez explorer l’île qui reste assez grande, il faut compter environ 40 minutes pour rejoindre le nord (Oia) au sud en voiture. L’avantage du quad et du scooter est que vous pourrez vous garer plus facilement car en pleine saison les places sont rares et si vous louez une voiture je vous recommande dans tous les cas de prendre un petit modèle pour vous garer avec moins de contraintes.

Les prix des quads sont de 20/35 euros par jour même si vous pourrez négocier. Nous avons trouvé pour le même prix une voiture de location et avons donc privilégié cette option, notamment pour profiter de la climatisation car il faisait vraiment très chaud. Cela nous a aussi permis de transporter facilement nos valises lorsque nous changions d’hôtel, même si des buggys (quads avec un coffre arrière où poser ses bagages) sont aussi disponibles.

Nous avons loué une voiture avec l’agence Mike Bikes qui se trouve dans le village de Perissa. J’ai été agréablement surprise par le prix des locations de voiture sur l’île. Ils sont sûrement plus élevés en plein mois d’août, mais nous avions vu sur les sites des grandes enseignes des tarifs comme 45/50€ la journée pour une petite voiture. En arrivant à l’aéroport nous avons fait le tour des stands de location de voiture et même en proposant de payer cash, le meilleur prix était de 50€ la journée pour une smart. Nous avons donc rejoint notre hôtel en taxi et trouvé le lendemain une agence juste à côté. Les prix étaient vraiment beaucoup plus bas ! Pour un jour seulement, la voiture (Nissan Micra) était à 35€, pour plusieurs jours à 30€/jour et comme nous l’avons prise pour 8 jours nous l’avons eue pour 25€/ jour, assurance comprise. L’essence est plus chère qu’en France mais l’île n’étant pas si grande nous n’avons pas eu besoin de faire plus d’une fois le plein.

Lorsque nous étions à Imerovigli, nous nous sommes promenés jusqu’à Fira 100% à pied sans prendre la voiture donc ce peut être une solution si vous restez quelques jours dans cette région uniquement et ne prévoyez pas de louer un véhicule.

Quelles mesures sanitaires prendre pour voyager en Grèce ?

Pour se rendre en Grèce, il suffisait début septembre 2020 de remplir un formulaire 24h minimum avant le vol. Même si le test n’était pas obligatoire en venant de France, nous l’avons fait avant par précaution pour être sûrs de voyager clean. Un test aléatoire est par contre effectué dès que vous arrivez en Grèce selon le numéro indiqué sur votre formulaire, c’était un test salivaire contrairement au test classique par le nez que nous avons fait. Concernant le formulaire, il est indispensable et nous avons vu des personnes n’ayant pas pu monter dans l’avion faute de l’avoir rempli 24h avant. Une fois le formulaire rempli, vous recevrez un QR code et c’est celui-ci que vous devrez montrer à l’embarquement. Le montrer sur son téléphone était suffisant, pas besoin de l’imprimer sur papier (attention il semble que ce ne soit pas le cas pour tous les pays). Pas de panique si vous ne recevez pas le QR code instantanément, nous l’avons reçu quelques heures avant notre vol seulement mais le formulaire était bien rempli et validé.

Vérifiez bien le site du gouvernement si vous vous rendez en Grèce car les choses peuvent bien sûr évoluer mais c’est du moins ce qui était en vigueur quand nous sommes arrivés.

Quand partir à Santorin ?

La meilleure période pour visiter Santorin est de septembre à octobre ou de mai à juin selon moi. En effet, en septembre lors de notre voyage il faisait vraiment très chaud et les premiers jours nous n’avons pas du tout eu de vent. J’imagine qu’en juillet et en août la chaleur peut donc être insoutenable sans ajouter l’affluence dans les rues et les bouchons sur la route qui doivent la rendre encore moins tolérable.

Nous sommes partis visiter les villages principalement tôt le matin et en fin de journée car sinon c’était presque impossible de tenir sous la chaleur. Les journées de vent, c’est beaucoup plus supportable mais Santorin est une île avec beaucoup de reliefs et à l’intérieur des villages il faut pas mal grimper si vous souhaitez bien explorer ceux-ci donc je vous recommande de ne pas partir visiter l’île en plein milieu de journée si vous voyagez en été.

Si vous avions su nous serions peut être partis deux semaines plus tard pour profiter de l’île avec quelques degrés de moins (nous sommes partis les 10 premiers jours de septembre). En revanche, à partir de mi octobre, le vent est très présent sur l’île et des hôteliers m’ont expliqué qu’en janvier / février, à peine 10% des hôtels ouvraient leur porte à Fira, la capitale de l’île. Il y a en effet beaucoup moins de touristes et beaucoup d’avions ou bateaux annulés à cause de la météo. Les locaux doivent eux même rester chez eux certains jours car les rafales de vents sont trop dangereuses !

Santorin : mes conseils pour économiser durant votre séjour

Nous avons été à Santorin en septembre de plus en période de crise sanitaire et les prix étaient donc relativement bas, mais le coût de la vie sur l’île n’est pas forcément donné. Pour économiser lors de votre séjour à Santorin, voici mes conseils :

Location de voiture

L’ouest de l’île regorge de villages sublimes que vous pouvez rejoindre les uns aux autres à pied si vous aimez marcher (Oia, Fira, Imerovigli, Firostefani). Vous pouvez donc louer un quad seulement 1 ou 2 jours pour explorer le reste de l’île et privilégier les déplacements à pied le reste du temps pour diminuer le coût de la location.

NÉGOCIER LES PRIX DES HÔTELS

Concernant les logements, n’hésitez pas à vous rendre sur place notamment en basse et moyenne saison et à négocier les prix ! Comme d’habitude, nous n’avions réservé que les premières nuits d’hôtels pour être flexibles une fois sur place. Nous avons tout d’abord logé à Perissa au sud est de l’île pour découvrir cette partie de Santorin, puis nous avons cherché un logement vers l’ouest entre Oia et Imerovigli.

Un des avantages de ne pas réserver en avance est qu’en moyenne saison tel qu’en septembre, nous avons pu visiter des hôtels sur notre chemin et ceux-ci offrent d’énormes réductions si vous payez cash directement avec eux ! Parfois le prix était deux fois moins cher que sur booking, pour des villas avec piscine privée ! Nous avons payé notre hôtel à Imerovigli 25% moins cher en payant en liquide. Si vous pouvez prendre le risque de ne pas réserver en ligne à l’avance, je vous conseille vraiment de faire comme cela :p

Privilégier les hôtels avec kitchenette

Un des avantages à Santorin est qu’il y a des supermarchés relativement grands de partout sur l’île. La plupart des chambres d’hôtel sont dotées d’un frigo dans tous les cas, et de nombreuses chambres équipées d’une kitchenette. Restant 10 jours sur l’île, nous avons donc cuisiné la plupart du temps ce qui nous a permis de faire de grandes économies. Ce type de chambre avec cuisine n’est d’ailleurs pas beaucoup plus cher, à Perissa nous avons par exemple payé 40 euros la nuit pour deux pour une chambre avec cuisine, et même un petit déjeuner buffet inclus. L’hôtel était même doté d’une piscine immense. Même à Firostefani qui est un village plus central proche de Fira nous avions eu la même chose pour 50 euros par nuit. D’ailleurs si vous souhaitez plus de détails sur nos logements à Santorin, je vous ai tout décrit dans cet article : Hôtels à Santorin : nos recommandations pour tous les budgets.

Combien de jours passer à Santorin ?

Nous sommes restés 10 jours car nous voulions comme à notre habitude nous imprégner de l’endroit et surtout allier voyage et travail. Nous avons ainsi passé la première semaine en vacances sur l’île, puis la seconde à travailler depuis Santorin. Si vous souhaitez seulement visiter les endroits principaux, 4 jours suffisent mais l’île est tellement magique que nous n’avons pas regretté d’y avoir passé plus de temps, pour ne pas nous précipiter à visiter. Les couchers de soleil, les après-midis, les découvertes se suivaient mais ne se sont pas ressemblés une seule seconde.

Bien sûr, le budget est conséquent à Santorin mais il existe des hôtels à partir de 35 euros la nuit avec parfois le petit déjeuner inclus si vous êtes prêts à loger à des endroits moins touristiques, et les prix sont toujours plus faibles pour des longues durées comme par exemple pour la location de voiture, c’est pourquoi un séjour prolongé ne vous coûtera pas forcément beaucoup plus cher en proportion.

Travailler depuis la Grèce : mon expérience de digital nomad à Santorin

Forcément être digital nomade en Grèce versus à Bali est moins compliqué ou différent. Il n’y a qu’une heure de décalage horaire et comme dans la plupart des pays d’Europe, le réseau wifi est top. A vrai dire on était même la plupart du temp en 4G puisque les opérateurs aujourd’hui offrent tous 25 à 50 g gratuitement en Europe quelque soit le pays.

Un des autres avantages en terme de rythme de vie est que comme il faisait très chaud, nous ne pouvions pas explorer dans tous les cas aux heures de pleine journée, je dirais même à partir de 10h les jours sans vent ! Du coup nous commencions par visiter les villages tôt au lever du soleil à 7h, puis on rentrait prendre le petit déjeuner et débutions notre journée à 9h heure française pour repartir le soir vers 18h explorer l’île. C’est donc un bon rythme sans trop de frustration puisque dans tous les cas nous privilégions de rester à la piscine de l’hôtel aux heures les plus chaudes. Entre alterner travail et piscine ou profiter de la piscine seulement, l’effort à faire n’est pas très conséquent :p

Où sont les meilleurs spots photos à Santorin ?

C’est un des thèmes qui ressortait le plus sur les blogs lorsque je cherchais des endroits à visiter et je comprends pourquoi. Comme j’avais pu le lire, les fameux spots ne sont pas si faciles à trouver car les villages sont parfois de vrais labyrinthes ! A l’inverse, nous avons découvert des points de vue ou endroits magnifiques qui ne faisaient pas forcément partie des lieux les plus connus. Je vous recommande donc de vous perdre et de trouver vos propres coups de coeur ! Il y a certes plusieurs endroits immanquables comme le Kastro Oia Houses cette petite maison orangée qui contraste avec le blanc des maisons alentours, ou les dômes bleus du village d’Oia, mais vous pourrez difficilement les louper. Selon les heures de la journée, chaque point de vue a son charme et c’est d’ailleurs difficile de ne pas s’arrêter toutes les 2 minutes pour prendre une photo d’un nouvel endroit car chaque lieu est complètement magique !

LIRE AUSSI