Que faire à Kuala Lumpur ?

Quels sont les incontournables à Kuala Lumpur ? Nous sommes allés à Kuala Lumpur pour un séjour d’une semaine afin de renouveler notre visa pour Bali (ce que l’on appelle visa run). En effet pour bénéficier de la gratuité du visa de 30 jours en Indonésie, il faut sortir du pays au bout d’un mois comme pour la plupart des visas, autrement vous devrez payer un visa pour rester 2 mois sur place mais les démarches sont assez laborieuses.

Beaucoup d’expatriés ou de voyageurs choisissent donc de passer quelques jours dans les pays frontaliers, les billets sont très abordables et souvent moins chers que le visa payant. Un aller retour vers Kuala Lumpur ou Bangkok coûte par exemple environ 70€ depuis Denpasar. Pour info je réserve pour 100% de mes voyages mes billets sur Skyscanner car c’est toujours là où je trouve les billets d’avion les moins chers et aussi car il est possible de voir directement quel jour le prix des billets est le moins élevé.

kuala lumpur batu cave
kuala lumpur batu cave

En résumé, nous avons ADORÉ la ville ! Que ce soit l’ambiance, les buildings, les points touristiques ou la nourriture, nous avons été plus qu’agréablement surpris. En effet nous avons décidé de nous rendre à Kuala Lumpur à la dernière minute et n’avions pas spécialement préparé notre voyage ni d’espérances particulières.

LE TOP DES CHOSES À FAIRE À KUALA LUMPUR

BATU CAVE

Probablement l’endroit le plus connu de Kuala Lumpur. Les couleurs de ses fameux escaliers sont magnifiques et tout aussi flamboyantes que sur les photos que nous avions pu voir. Tout autour vous trouverez des petits temples tout aussi colorés à visiter. Bien sûr comme tout endroit touristique, attendez-vous cependant à voir beaucoup, voire vraiment beaucoup de monde ! Il est donc préférable d’arriver très tôt sur place si vous voulez éviter la foule.

THEAN HOU TEMPLE

Le temple Thean Hou est le temple de la déesse du paradis. Nous y sommes allés en Gojek, il faut compter environ 15 minutes de route depuis le centre ville et 2,50€ pour le trajet. Ce temple rouge, blanc et or est vraiment splendide et contraste avec les couleurs aciers de la ville. D’ailleurs on peut observer Kuala Lumpur et ses grands buildings de loin depuis le temple, la vue est sublime. L’entrée au temple est de plus gratuite.

LES TOURS PETRONAS

J’ai adoré Kuala Lumpur pour ses contrastes, ses quartiers populaires et typiques avec des marchés et temples qui font face à d’autres régions beaucoup plus urbaines comme celle où se trouvent les deux tours Petronas et les divers buildings du quartier. Ces contrastes m’ont d’ailleurs rappelé la ville de New York en l’occurence le quartier de Wall Street qui contraste avec Brooklyn ou le quartier de Soho beaucoup plus calmes. Nous ne sommes pas montés dans les tours car nous ne sommes pas fans des lieux touristiques de ce type, du moins nous préférions voir les tours Petronas d’en bas et nous promener autour plutôt que de monter à l’intérieur. L’entrée coûte 28 dollars et la vue doit cependant être magnifique puisque les tours sont hautes de 452 mètres et comportent 88 étages !

Nous nous arrêtions pour prendre des photos toutes les 2 minutes même d’en bas car la vue et l’angle semblaient toujours différents, et plus la nuit tombait plus les couleurs étaient étincelantes.

SHOPPINGS MALLS

Kuala Lumpur c’est aussi une ville pleine de centres commerciaux ! Il y a en partout dans la ville. On trouve par exemple le Suria KLCC au pied des tours ou le fameux Bukit Bintang.

APPRÉCIER LA NOURRITURE LOCALE

Un des points que nous avons adoré à Kuala Lumpur c’est la nourriture. La ville est un mix de cultures incroyable : malaysienne, indienne, indonésienne, chinoise… la nourriture en est donc tout aussi variée. Nous sommes toujours tombés sur des restaurants excellents mais notre gros coup de coeur revient au Nasi Kandar Pelita qui se trouvait juste en bas de chez nous. J’en ai encore l’eau à la bouche rien que d’y repenser, la nourriture était juste dingue et nous y avons donc passé presque tous nos diners. Il s’agit d’un restaurant / corner, c’est à dire avec des sortes de stands où la nourriture est déjà prête et où vous pouvez commander directement par portion. C’est d’ailleurs ce type de restaurants que nous préférions à Bali. L’endroit est très populaire avec environ une centaine de tables et des prix imbattables ! Les assiettes étaient énormes et les serveurs d’une gentillesse et d’un humour incroyables. Pour nous qui aimons manger en bonne quantité et pas trop cher des plats typiquement locaux, c’était l’endroit parfait. Vous trouverez beaucoup d’influence indienne avec par exemple des naans au fromage, du poulet Teriyaki ou Tandoori.

kuala lumpur petronas towers
kuala lumpur petronas towers
kuala lumpur petronas towers

OÙ LOGER À KUALA LUMPUR

Nous sommes arrivés à Kuala Lumpur vers 16h, pensant nous balader un peu puis trouver un logement sur place selon les quartiers qui nous plairaient. Ce fut beaucoup plus difficile que nous l’avions pensé car le quartier que nous avions ciblé n’était en réalité pas très accueillant, assez sale et surtout très bruyant.

Nous avons finalement passé notre séjour dans un concept de logement tout nouveau pour nous. Il s’agit d’une sorte d’appart hotel, le Summer Suites, autrement dit un mix entre l’hôtel et le Airbnb. Il s’agit d’un grand immeuble avec plusieurs appartements à l’intérieur tous destinés aux touristes ou du moins des séjours de courte durée. Il comprend le ménage, avec la possibilité pour 3€ d’avoir le petit déjeuner dans sa chambre le matin. Dans le building se trouvent une salle de sport, une piscine, un coworking, un supermarché et même un coiffeur ! L’expérience fut vraiment top et ce fut très agréable d’avoir un petit chez soi avec balcon, cuisine et salon alors que nous avions résidé pendant près d’un mois dans des hôtels à Bali. Nous n’allons bien sûr pas nous plaindre, le confort de nos bungalows balinais était incroyable et quel luxe d’avoir un petit déjeuner local apporté sur notre terrasse tous les matins, mais cela nous a fait plaisir de pouvoir cuisiner de nouveau nous-même et faire nos propres courses.

kuala lumpur batu cave
kuala lumpur batu cave

COMMENT SE DÉPLACER À KUALA LUMPUR

Pendant tout notre séjour nous avons utilisé l’application Gojek qui est le Uber local pour quasiment tous nos trajets. A deux, cela revenait souvent au même prix que 2 tickets de métro. L’alternative que ce soit à Kuala Lumpur ou à Bali où les deux services sont présents est l’application Grab mais Gojek était légèrement moins cher, du moins lors de notre séjour. Le service est super et nous n’avons jamais eu de souci, le prix est annoncé au départ comme dans un Uber.

COMBIEN DE JOURS À  KUALA LUMPUR

Je pense que 3 jours sont suffisants pour visiter la ville mais de notre côté nous nous verrions bien y retourner et rester quelques semaines pour y vivre et travailler depuis là-bas. De notre point de vue c’est une ville idéale pour les nomades digitaux, notamment grâce à ses appart-hôtels qui permettent facilement de louer un appartement sur du moyen terme.