fbpx

Digital nomad, qu'est-ce que c'est ?

Télétravail, travail en remote, digital nomad : quelques nuances importantes

On confond souvent les termes liés au télétravail mais il est très important de bien connaitre la différence entre certaines définitions notamment si vous chercher un job pour devenir digital nomad, cela pourra vous permettre de cibler les bons mots clés et d’identifier les offres d’emploi qui vous correspondent vraiment.

Avec l’évolution de la législation ces dernières années, le télétravail s’est développé en Europe et notamment en France, même si nous ne sommes pas les leaders dans le domaine. En 2000, 2,6% des salariés français à temps plein travaillaient au moins un jour par semaine en télétravail. Dix ans après en 2010, nous en étions à 8,9%4. La Finlande est aujourd’hui le leader en Europe avec 32,4% des actifs travaillant plus de 8h par semaine en télétravail, suivi de la Belgique (30%) et de la Suède (26,8%), alors que la France n’est qu’à 16,7%. Pourtant selon un sondage, 41% des salariés souhaitaient adopter le télétravail à temps plein déjà en 20155. Si vous souhaitez devenir digital nomad il est donc important de bien connaitre les différences entre plusieurs termes.

Télétravail en France : bien comprendre les nuances entre les termes importants

Télétravail, travail à distance, home office, mobile working, travail en remote, … nombreux sont les termes pour définir le travail hors de l’entreprise. L’idée ici n’est pas de faire un cours sur le sujet mais de comprendre les différences entre les termes afin de bien savoir quels mots clés entrer lors de vos recherches sur les sites d’offres d’emplois et savoir à quoi vous attendre lorsque vous voyez une offre.

En effet, j’ai passé beaucoup d’entretiens durant lesquels je me suis rendue compte que l’intitulé du poste n’était pas ce que je recherchais. Les offres en travail à distance à 100% sont très spécifiques et à cibler avec précaution pour ne pas perdre d’énergie et de temps dans des processus de recrutement qui ne vous correspondront finalement pas.

DIGITAL NOMAD VS HOME OFFICE

Le home office est littéralement le « bureau à domicile ». Il s’agit donc d’un travail effectué depuis son lieu de résidence. De plus en France, il s’agit souvent de travail ponctuel et non de travail hors du bureau sur l’ensemble de la semaine. Le home office n’est de plus pas toujours contractualisé et plutôt un arrangement entre le salarié et l’employeur.

DIGITAL NOMAD VS TÉLÉTRAVAIL

Le télétravail est un mode de travail effectué totalement ou en partie à distance de son lieu de travail initial, généralement les locaux de son employeur. Ainsi en France beaucoup d’offres indiqueront « télétravail possible ».

Il s’agit généralement d’un poste autorisant à travailler depuis un autre lieu que le bureau un ou quelques jours par semaine, mais pas nécessairement tout le temps. Le télétravail est plus régulier que le home office, et fait donc l’objet d’un contrat mis en place par accord entre l’employeur et le salarié (ou d’un avenant au contrat). Le télétravail est réversible et débute par une période d’adaptation durant laquelle chacune des parties peut y mettre fin.

EN ANGLAIS, « REMOTE JOB »

Remote” signifie “éloigné” en anglais, en l’occurrence peut être traduit par « à distance ». Un travailleur “remote” est donc un salarié d’entreprise qui travaille de manière “isolée”, dans le sens où il n’est pas dans les mêmes locaux que son équipe. Mais la différence avec le télétravail est que les entreprises fonctionnant en remote n’ont généralement pas de bureaux et dans la plupart des cas, toute l’équipe travaille ainsi car c’est un véritable était d’esprit, une valeur de l’entreprise.

QU'EST-CE QU'UN DIGITAL NOMAD ?

Tout travailleur à distance n’est pas un Digital Nomad. Le nomadisme digital est un mode de vie. Les Nomades Digitaux sont des personnes gagnant leur vie grâce à un travail digital et ne dépendent pas d’un lieu spécifique pour exercer leur activité. Celles-ci ont donc choisi le mode de vie nomade et de profiter de cette liberté pour voyager tout en travaillant. Je suis moi-même nomade digitale depuis 2 ans et j’ai choisi de profiter de la liberté offertes par le télétravail pour travailler depuis Bali, le Mexique et plus de 10 pays durant ces dernières années.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce mode de vie, je vous invite à écouter nos différents épisodes du podcast Devenir Digital Nomad que nous avons lancé Marius (mon fiancé) et moi : Ecouter le podcast.

Au cours des mes entretiens avec des Nomades Digitaux dans le cadre de mon projet de Coliving, plusieurs m’ont d’ailleurs indiqué ne pas aimer ce terme, devenu trop marketing : « Certains se disent nomades digitaux car ils voyagent avec leur ordinateur et que le terme est à la mode mais ils n’ont même pas d’activité professionnelle » (Anthony, Web developper basé à Chiang Mai).

Ils préfèrent alors le terme de « Location Independent workers ». On trouve parfois aussi l’appellation de Nomades numériques. Et si vous souhaitez en savoir plus sur ce mode de vie et mon métier, je vous invite à lire cet article : Digital nomad, quel est mon métier ?

digital nomad
travail à distance

TRAVAIL EN ASYNCHRONE

Il s’agit d’un terme moins courant, que j’ai découvert car mon entreprise fonctionne ainsi. Plusieurs jobs sont dits à distance ou remote mais cela ne signifie pas que vous pourrez travailler quand vous le souhaitez. L’entreprise exige parfois que tout le monde soit calé sur les plages horaires du siège. J’ai rencontré une nomade qui doit par exemple travailler de 9h à 17h heure américaine (NYC) et devra ainsi travailler de 21h à 5h du matin si elle se rend à Bali où il y a actuellement 7h de décalage horaire.

Le travail en asynchrone signifie justement que les employés peuvent travailler sur les fuseaux horaires de leur choix. Généralement chez Fizzer, les gens travaillent de 9h à 19h plus ou moins, selon l’endroit ou ils sont basés. Ainsi j’ai 6h de plus que mon collègue canadien quand je suis en France et 6 heures de moins que mon collègue basé à Bali.

Ce fonctionnement me donne une liberté exceptionnelle car je peux donc choisir de travailler sur les plages horaires sur lesquelles je suis la plus performante. Dans mon cas, il s’agit du soir. C’est pourquoi lorsque j’étais à Bali, j’ai choisi de travailler le matin, puis à partir de 15h jusqu’à 23h car ma productivité était au maximum.

J’espère que cet article aura pu vous aider à y voir plus clair ! Pour en savoir plus sur le nomadisme digital, n’hésitez pas à écouter notre Podcast dans lequel nous abordons toutes les facettes de ce mode de vie ou à télécharger notre Ebook gratuit.

Ebook gratuit