Que faire à Benidorm ?

C’est la première fois que nous nous rendions à Benidorm. Il est vrai que cette ville ne nous avait pas forcément attirés car nous avions l’image d’une ville destinée à la fête, réservée aux plus jeunes et avec peu de nature à offrir. Nous avons eu la chance de pouvoir faire ce séjour avec Visit Benidorm qui nous a contacté pour nous proposer de découvrir la ville en tant que nomades digitaux. Depuis la pandémie, de nombreux nomades se sont en effet rendus dans la ville pour y télétravailler et la ville souhaite développer les infrastructures dédiées aux nomades tels que les coworkings ou colivings.

Nous avons pu découvrir grâce à notre guide Antonio tous les recoins de la ville et surtout la voir sous un nouvel œil, que nous n’imaginions pas du tout. Benidorm, ce sont en effet des plages, certes des buildings mais également un parc naturel, des criques aux couleurs turquoises, des points de vue superbes, des montagnes et également beaucoup de tranquillité dans certains quartiers. De plus, les gratte-ciels de la ville ne sont pas du tout pour nous un inconvénient ou un élément qui viendrait gâcher le paysage. Au contraire, cela nous a rappelé quelques airs de Hong Kong qui est également une ville très urbaine avec de la nature à proximité ou la ville de Miami pour ses grandes avenues le long de la plage.

Nous avons en effet adoré le mélange entre une ville animée le soir, l’ambiance chill que l’on peut retrouver le long de la plage (certes bondée mais avec une atmosphère incroyable), ainsi que les multiples points de vue qu’offre la ville. Ils sont situés à seulement quelques centaines de mètres du centre ville, accessibles en vélo ou via des courtes randonnées. Sans parler de la gastronomie espagnole bien sûr, puisque nous avons pu tester beaucoup de restaurants et de bonnes adresses. Je vous ai d’ailleurs résumé toutes nos découvertes dans cet article où vous pourrez retrouver les meilleures adresses de Benidorm.

Comment se déplacer à Benidorm ?

Nous avons loué un vélo électrique pour découvrir la ville et ses alentours via l’agence Tao bikes, ce fut vraiment une expérience géniale de pouvoir découvrir le parc naturel, les plages et plus beaux endroits de Benidorm en vélo. Surtout, cela permet d’avoir accès sans voiture à des endroits plus éloignés et en hauteur sans trop d’efforts, comme les points de vue que nous avons eu depuis le parc naturel (je vous en parle plus bas). L’agence se trouve au centre de Benidorm et propose des forfaits à la journée ou à l’heure. Pour tout vous dire, c’était la première fois que nous faisions du vélo électrique et on a vraiment adoré ! La ville propose aussi des sortes de petites voitures de golf à la location pour les personnes âgées. Pour en bénéficier, il faut en effet avoir plus de 60 ans nous a dit notre guide. La plupart des touristes se baladent ainsi en vélo, en trottinette ou à pied. Benidorm a été élue Smart Destinations, c’est-à-dire une des villes les plus appropriées au tourisme durable.

QUE FAIRE À BÉNIDORM ?

Découvrir le parc naturel de Serra Gelada

Comme je vous le disais plus haut, nous sommes partis en vélo électrique découvrir le parc naturel de Serra Gelada. Il est grand d’environ 6 hectares et l’avantage est qu’il s’étend sur les hauteurs de Benidorm pour vous offrir des vues superbes sur toute la ville. C’est un vrai havre de paix où vous serez plongés dans la nature tout en pouvant apercevoir les contrastes de la vie urbaine sur la côte.

Vous pourrez d’ailleurs vous arrêter sur plusieurs criques et plages comme nous l’avons fait pour faire du paddle. Tout en haut du parc se trouve une grande croix, savez-vous pourquoi ? A l’époque de Franco, Benidorm fut la première ville à autoriser le bikini sur les plages. Les catholiques ayant crainte de cette nouvelle mesure qui était plutôt profane ont décroché la croix de leur église puis l’ont montée sur les rochers tout en haut de la ville pour que celle-ci soit protégée par Dieu, en protection de cette nouvelle mesure plutôt inconventionnelle à l’époque.

Faire du Paddle dans des criques désertes

C’est probablement l’activité que nous avons préférée ! Benidorm ce sont aussi des superbes plages et de l’eau turquoise si vous vous éloignez un peu de la plage principale. Nous avons fait du paddle avec Marco Polo Expediciones sur une eau transparente, je n’en revenais pas de la couleur ! On se serait cru au Caraïbes.

Il vous suffit de partir vers le parc naturel et vous y trouverez plusieurs petites criques. Nous avons fait du paddle avec Ana qui nous a tout expliqué et ce qui est vraiment top est qu’elle est professeur de paddle mais également professeur de yoga et de méditation. Nous avons donc commencé par quelques étirements et de la relaxation avant de monter sur les paddles sur lesquels nous avons également fait certaines pauses de yoga. Moi qui ne connaît pas du tout ce genre de pratique, c’était très agréable de pouvoir les découvrir et allier détente et découverte.

La petite plage Cala Tio Ximo où nous avons fait du paddle, a une roche couleur cuivre qui fait penser à des paysages que l’on avait pu voir à Minorque ou que l’on peut voir à Ibiza. En d’autres mots, Benidorm n’a vraiment rien on a envier à ses destinations voisines des Baléares. Si vous souhaitez réserver un paddle, le coût est de 25 € la demi journée et de 35€ la journée.

Admirer la vue depuis Tossal de la Cala

C’est mon point de vue préféré sur la ville, il se trouve tout à droite après la Plage de Poniente, voici les coordonnées Gps : Maps

Il offre une vue incroyable sur la mer et la ville de Benidorm, vous pourrez facilement monter à pied en marchant environ 15 minutes, en vélo ou vous faire déposer en taxi. On aperçoit les contrastes bleus de l’eau tout en restant proche de la ville, c’est pourquoi c’est ma vue préférée.

Se promener dans la vieille ville

La ville de Benidorm allie modernité de bord de plage, et authenticité du côté de la vieille ville. Je vous conseille de simplement vous perdre dans les rues, pour en apprécier l’ambiance. Le soir, c’est super agréable de se balader quand tous les restaurants et bars sont remplis et les rues animées.

N’oubliez pas de vous arrêter au fameux Balcón del Mediterráneo qui se trouve à la pointe qui sépare la Plage de Levant et la Plage del Mal Pas. Il est magnifique et fait de céramique blanche et bleue au style purement méditerranéen. On l’appelle également le Mirador del Castillo car pendant plusieurs siècles, il s’agissait d’une grande forteresse. La ville se défendait depuis cet endroit contre les attaques des pirates algériens et berbères. Les anglais ont finalement fini par tout démolir. À la fin de la guerre, le château a été abandonné et il ne reste aujourd’hui que quelques vestiges de ses murs enfouis sur les rochers de ce mirador.

Vous y aurez une vue imprenable sur les deux côtés de la plage et sur l’océan. 

Admirer le coucher de soleil depuis le bar #Planta20

Le restaurant bar rooftop #Planta20 se trouve au 20ème étage de l’hôtel Madeira Centro au coeur de Benidorm. On y a une vue imprenable sur la ville. Je vous recommande notamment d’y aller pour le coucher de soleil, la vue est à couper le souffle. De plus, les cocktails sont délicieux. Un cocktail sans alcool coûtait 7,50€ et un cocktail avec alcool environ 10€.

Malheureusement, le restaurant est fermé depuis plusieurs mois mais il se trouve juste au-dessus du bar et y manger tout en admirant la vue doit être incroyable. Je vous recommande d’y aller tôt car quand nous sommes partis à 20h il y avait la queue, même en octobre.

Digital nomads : travailler depuis Benidorm

Benidorm est une ville incroyable, et idéale pour les nomades digitaux, même s’il n’y a pas encore énormément de Coworkings ou de Colivings. On y trouve un Coworking, le Tourism Lab, qui se situait d’ailleurs tout près de notre hôtel (Belroy Hôtel & Apartments). Celui-ci n’a malheureusement pas de tarif à la journée pour l’instant mais uniquement des tarifs mensuels. En revanche, vous pouvez très bien directement les appeler pour voir s’ils peuvent vous proposer un tarif spécifique. Comme beaucoup de nomades, cela ne nous pose pas de problème car nous travaillons depuis notre apartement. L’hôtel dans lequel nous étions propose d’ailleurs des appartements avec kitchenette qui sont parfaitement adaptés aux nomades.

L’hôtel possède plusieurs espaces de Coworkings dans des bureaux fermés avec des projecteurs pour ceux qui en auraient besoin, ou des salles de réunion donc c’est d’ailleurs un endroit idéal en soi pour y travailler. On y trouve des piscines, une salle de sport et un buffet restaurant pour ceux qui souhaiteraient alterner entre cuisine chez eux et restaurant à proximité.

Vous pourrez autrement vous loger facilement pour 500€ par mois en trouvant un appartement à louer sur Benidorm.

 

Autrement comme je vous le dis dans l’article où je vous présente les meilleures adresses de Benidorm, nous avons adoré travailler depuis le Madness Coffee qui bénéficie d’une super connexion Internet et avec un large choix de cafés et surtout des spots superbes pour travailler avec une ambiance rétro.

Pour conclure, nous avons adoré la ville de Benidorm qui nous a surprise et qui a déconstruit nos aprioris. Si c’est peut-être la ville de la fête, il vous est possible de découvrir la ville sous un autre angle en vous éloignant un peu et c’est d’ailleurs une destination incroyable toute l’année puisqu’il fait minimum 15°C en hiver. En octobre, nous étions facilement en T-shirt et pouvions nous baigner sans souci. Nous avons d’ailleurs fait du paddle et nagé dans la mer qui elle-même était à une température très douce. L’Espagne de manière générale et les Canaries sont un endroit fabuleux pour les nomades digitaux qui souhaitent gagner quelques degrés en hiver tout en bénéficiant d’une destination relativement abordable en terme de prix et de l’ambiance espagnole que nous aimons tant.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce mode de vie, n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre compte Instagram dédié Passtofreedom, ou à lire les articles concernant le nomadisme digital sur le blog comme celui-ci dans lequel je vous explique mon activité Digital Nomad : Comment voyager en travaillant et quel est mon métier ? 

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire