Vivre le Carnaval au Brésil

CARNAVAL AU BRÉSIL : CE QU'IL FAUT SAVOIR

J’ai eu l’occasion de fêter le carnaval au Brésil trois ans de suite, une fois à Rio et deux fois à Sao Paulo. Je voulais vous parler un peu de cette expérience car j’ai été réellement surprise de la réalité du Carnaval par rapport aux clichés que l’on peut avoir et l’image que l’on s’en fait.

Personnellement j’imaginais le Carnaval comme une fête très culturelle avec des costumes dans la rue et de la musique locale. En fait, le carnaval est la période de l’année attendue par tous les brésiliens pour faire la fête et des rencontres. Deux dictons courants au Brésil représentent bien l’état d’esprit du carnaval : « Mieux vaut être seul pour la Saint-Valentin qu’en couple pour le carnaval » et « Je t’aime de mars à janvier puisqu’en février il y a le carnaval ».

Vous ne verrez en effet des gens en costume traditionnel quasiment que dans le Sambodrome, où se déroule le concours de samba. Dans les rues, tout le monde porte des costumes plutôt cheap que l’on trouve très facilement dans les rues alentours comme des serres têtes de fleurs, des plumes, des tutus… La bière est vendue à flots dans les rues qui deviennent extrêmement sales à la fin de la journée. Le Carnaval est une période de jours fériés au Brésil est c’est vraiment un évènement clé de l’année pour les Brésiliens qui s’y préparent parfois pendant des mois.

sambodrome défilé rio carnaval
carnaval brésil défilé

CARNAVAL AU BRÉSIL - LES BLOCOS ET LES CAMAROTES

Durant le Carnaval, vous pouvez choisir de vous rendre aux « Blocos », où vous pourrez profiter gratuitement du Carnaval dans la rue et suivre le fameux camion qui diffuse la musique du bloco et s’arrête de temps à autres sur le chemin. Le concept de Bloco pour résumer c’est un défilé qui commence à un point précis de la ville et avance jusqu’à un autre point, avec généralement un type de musique précise. Vous aurez donc un calendrier des différents blocos et vous n’aurez qu’à choisir en fonction de vos goûts, il y en a des dizaines par jour parfois à 8h30 du matin avec une ambiance plutôt familiale et pour les enfants notamment.

L’autre option est le Camarote ou l’équivalent d’espace VIP, qui est un lieu dont l’entrée est payante, beaucoup plus sélect dont le tarif peut aller jusqu’à 800 euros la soirée. On en trouve de même plusieurs au choix. Il faut savoir que certains Brésiliens économisent toute l’année rien que pour le Carnaval !

Le carnaval au Brésil ne se résume de plus pas seulement aux journées officielles, mais on y trouve le pré et le post Carnaval, durant lesquels sont également organisés plusieurs défilés festifs. Au total la fête dure près d’un mois. On dit d’ailleurs que les brésiliens ont souvent une dépression post carnaval, car ils s’y préparent tellement toute l’année qu’il y a comme un vide une fois que les fêtes se terminent. Il existe même une option de bateau Carnaval qui navigue pendant une semaine et s’arrête dans plusieurs villes du littoral du Brésil pour que les gens puissent faire la fête. C’est par exemple le cas du fameux Carnario qui part de Rio de Janeiro.

carnaval sao paulo bloco
carnaval pinheiros sao paulo

LES MEILLEURES VILLES OÙ FÊTER LE CARNAVAL AU BRÉSIL

RIO DE JANEIRO

Rio de Janeiro est une des villes où le Carnaval est le plus fêté et où vous trouverez le plus d’évènements. La ville compte au total plus de 500 blocos chaque année et le sambodrome peu accueillir plus de 85 000 personnes. Si vous choisissez de passer le Carnaval à Rio, je vous d’ailleurs mis tous mes endroits préférés de la ville dans cet article : Que faire à Rio ?

OLINDA

Olinda est une ville typique dans le nord du Brésil près de Recife où le carnaval s’y fête de manière plus traditionnelle. On y trouve des costumes plus typiques avec par exemple de grandes marionnettes, bien que la ville soit très appréciée des jeunes et aussi festive qu’à Rio.

SALVADOR DE BAHIA

Salvador est la ville où le Carnaval est le plus intense. Si l’on dit qu’à Rio on fête avant tout le Carnaval et les écoles de samba, à Salvador c’est la fête du peuple. Plus de deux millions de personnes y sont réunies et le nombre de blocos et de camarote y est encore plus grand.

LA PRÉPARATION DU DÉFILÉ DU CARNAVAL

LES ÉCOLE DE DANSE

Les entraînements de danse pour la compétition qui aura lieu dans le sambodrome le jour J commencent bien avant le Carnaval qui a lieu en mars ou février selon les années. Dès le mois d’Août, les entrainements commencent et il est possible d’y assister. Il est même autorisé de participer au défilé en tant qu’expatrié et sans expérience de danse particulière.

A Sao Paulo, une des principales associations de danse s’appelle Vai Vai. La plupart des autres expatriés avec qui j’étais ont d’ailleurs choisi de participer au carnaval et à la chorégraphie en se joignant aux danseurs brésiliens. Attention les entrainements étaient assez strictes et il n’était pas question de perdre le rythme ni de manquer plusieurs sessions. Tous les dimanches soir, se réunissaient les participants pour s’entraîner dans un hangar du centre de Sao Paulo. C’était tellement émouvant de voir cet évènement réunir autant de générations et de voir combien la musique les habitaient.

LES COSTUMES DU SAMBODROME

Il y a avait ensuite le choix des costumes qui a lieu vers octobre environ. Chaque année un thème est défini et en 2016 il s’agissait par exemple par coïncidence du thème de la France. Ainsi, les danseurs avaient le choix entre un costume de boulanger, de roi, bleu blanc rouge ou bien d’autres options. Le costume coûtait à peu près 700 reais soit plus de 100 euros minimum mais ils étaient tous d’une qualité exceptionnelle. Si vous êtes à Sao Paulo pendant les périodes de répétition, je vous conseille vraiment d’assister à une de ces rencontres. L’entrée coute seulement 10 reais et c’est un moment unique. D’ailleurs si vous voulez savoir quoi faire durant votre séjour à sao Paulo j’ai écrit un article dédié ici : Que faire à Sao Paulo ?

carnaval olinda brésil
carnaval olinda brésil que faire

SE PRÉPARER AU MIEUX POUR LE CARNAVAL

LES COSTUMES

Un des indispensables si vous voulez passer un moment encore plus intense et participer le Carnaval est votre costume ! Les meilleurs souvenirs que j’ai sont notamment ceux de la préparation entre amis à se maquiller et tenter d’accorder nos déguisements.

A Sao Paulo vous trouverez des paillettes, accessoires et déguisements dans le quartier du Centro, plus précisément sur la rua 25 de Março. Pour cela il vous suffit de prendre le métro et de descendre à l’arrêt Sao Bento sur la ligne 1. Les brésiliens ont souvent un costume par jour de Carnaval et investissent beaucoup de temps et d’argent à trouver le déguisement parfait ! A Rio vous trouverez tout cela encore plus facilement, des colliers de fleurs, tutus, chapeaux et autres gadgets étant proposés sur tous le stands dans les rues.

LES ACCESSOIRES POUR PROTÉGER SES AFFAIRES

Le Carnaval est malheureusement connu pour être un lieu très fréquenté par les pickpockets, qui profitent des fêtards distraits ou un peu éméchés pour voler téléphones ou portes monnaie. Beaucoup de Brésiliens préfèrent notamment le Camarote car c’est justement un lieu sécurisé. Les entrées sont vérifiées et avec des agents de sécurité de partout et potentiellement une classe de la population très aisée en raison du prix d’entrée. Un ami qui y avait été m’a dit qu’il y avait facilement laissé son téléphone sur la table pendant qu’il dansait sans inquiétude.

Si vous choisissez donc l’option bloco, il faut donc bien s’équiper. Il existe tout d’abord des pochettes de cou où ranger son téléphone, mais les brésiliens s’équipent souvent plutôt d’une banane accrochée à leur ceinture qu’ils cachent sous leur tee-shirt. De manière générale, beaucoup de gens laissent même leur téléphone et leur argent chez eux. Je ne veux pas vous faire peut mais si vous assistez à un bloco à Ipanema, vous comprendrez. Il est parfois difficile de faire un seul pas tant les gens sont collés les uns aux autres.

En résumé le Carnaval est une expérience unique et bien plus qu’une fête traditionnelle. C’est le moment suprême où le Brésil se réunit pour faire la fête durant des jours et des nuits. C’est un peu la même chose que les fêtes de San Juan en Espagne qui sont vécues d’une manière beaucoup plus intense qu’on l’imagine depuis la France. Je vous ai décrit mon expérience des fêtes de San Juan à Javea dans la région de Valence dans cet article si cela vous intéresse : Que faire à Javéa en Espagne ?

 Si vous en avez l’occasion, je vous recommande donc vraiment de programmer vos vacances au Brésil vers février mars pour pouvoir y assister, de plus c’est aussi une des meilleurs périodes pour voyager au Brésil car c’est le milieu de l’été. Si vous souhaitez d’ailleurs découvrir les plus beaux endroits du Brésil selon moi, j’ai écrit un article sur le sujet : Les plus beaux endroits au Brésil.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire